Retraite : comment calculer ses trimestres ?

Publié le : 22 décembre 20213 mins de lecture

Le calcul du montant de la pension est souvent un sujet que ne maîtrisent pas de nombreux futurs retraités ou pensionnés. Surtout s’ils cotisent à la fois à la retraite de base et à la retraite complémentaire. Or, il faut savoir que le calcul de la pension dépend grandement du nombre de trimestres pour la retraite validés.

Que signifie exactement un trimestre pour la retraite ?

Il faut savoir qu’il n’existe qu’un seul système de retraite. Il s’agit de la retraite de base. En effet, ce sont les cotisations versées à la fin de cette dernière qui forment les trimestres pour la retraite. Et au moment de la retraite, ce sont les trimestres validés ou la durée d’assurance qui définissent le calcul de la retraite d’un cotisant.

Toutefois, il existe un moyen d’arrondir cette somme à la pension de base. Pour ce faire, l’individu doit souscrire à un système de retraite complémentaire. Dans le cadre de ce système, chaque cotisation versée est convertie en un point de retraite. A l’âge de 60 ans, tous les points obtenus seront cumulés et seront ensuite multipliés par la valeur du point de retraite correspondant à la date de départ.

Le processus de validation d’un trimestre pour la retraite !

La condition de validation d’un trimestre dépend des revenus perçus par le cotisant sur une période donnée. Plus les revenus sont élevés, plus il est facile de valider un trimestre. Ainsi, pour qu’un trimestre soit validé, il faut que l’ensemble des revenus perçus par le cotisant au cours de l’année soient soumis à cotisations.

Même si les revenus d’un cotisant sont en constante évolution, seuls 4 trimestres peuvent être validés dans une année. En revanche, pour bénéficier d’une pension complète, le cotisant doit avoir validé 160 à 172 trimestres. Il faut également noter que ce nombre dépend de l’année de naissance du cotisant concerné. S’il est né en 1955, l’âge de la retraite est de 62 ans.

Le mode de calcul du montant de la pension définitive !

D’une manière générale, le montant d’une pension est calculé en fonction des trimestres validés du cotisant. En d’autres termes, plus le cotisant a cotisé d’années, plus la pension est élevée. Toutefois, il faut savoir que seules 2 périodes de cotisations sont prises en compte dans le calcul de la durée d’assurance :

– les périodes de cotisations obligatoires

– les périodes de maladies assurées ou de chômage indemnisé.

Pour certaines personnes qui ont manqué un certain nombre de trimestres pour de multiples raisons. Cela peut être dû à la maladie, au chômage ou à des périodes de formation. Il faut savoir qu’il est désormais possible de les racheter.

Plan du site