La retraite hospitalière : comment ça fonctionne ?

Publié le : 06 janvier 20224 mins de lecture

On travaille non seulement pour les besoins quotidiens, mais également pour mieux préparer son avenir. C’est une des raisons pour lesquelles il faut se renseigner sur les retraites. Si vous occupez une fonction hospitalière, cet article sera un grand guide à votre faveur.

Partir à la retraite : comment ça se passe pour les fonctionnaires du secteur hospitalier ?

Dans le service hospitalier, les fonctionnaires sont classés en deux catégories. Il y a ceux qui sont actifs et ceux qui sont sédentaires. Entre autres, comme mentionné sur le site crh.cgos.info, l’âge de partir à la retraite dépend de plusieurs paramètres à savoir ; votre parcours professionnel, votre date de naissance… Pour les fonctionnaires actifs, l’âge légal pour partir en retraite est de cinquante-sept ans. Seulement, vous devez avoir effectué entre douze et trente-deux ans de service si vous voulez décrocher une pension retraite à taux plein. Par ailleurs, les trimestres d’assurances retraites sont également pris en compte, soit de cent-soixante-six à cent-soixante-douze tout au long de votre carrière. Parlons maintenant des sédentaires, les fonctionnaires classés dans cette catégorie partent en retraite à l’âge de soixante ans. Dans le cas des infirmiers, administrateurs de santé ou personnels paramédicaux qui passent de la catégorie B active en catégorie A sédentaire, l’âge de la retraite est avancé à soixante ans. Le critère d’ancienneté de service reste le même que celui des fonctionnaires actifs.

Partir à la retraite : comment procèdent les contractuelles du secteur hospitalier ?

Dans le secteur hospitalier, il y a également ceux qu’on considère comme étant des contractuels. Si vous faites partie de ces statuts, vous obtiendrez une pension de retraite de base. En outre, une pension à taux plein est versée, par le régime général de la sécurité sociale, dans votre compte. En général, ce taux plein équivaut à la moitié du salaire annuel moyen. Le critère qui en dépend est l’âge ou plus précisément la durée d’assurance retraite calculée trimestriellement. Cela varie en fonction de l’année de naissance. Selon la loi, l’âge légal pour prendre sa retraite à cette catégorie est de soixante-deux ans.

Les fonctionnaires d’hôpital ont-ils droit à la retraite anticipée ?

Que vous soyez actifs ou sédentaires, sachez que la retraite anticipée est entièrement envisageable dans votre cas sous certaines conditions. Les cas cités ci-après vous permettront de bénéficier d’une retraite anticipée assurée. En premier lieu, il y a l’invalidité. L’invalidité entraîne une retraite anticipée immédiate sans âge minimum. En second lieu il y a l’incapacité permanente d’au moins de cinquante pour cent. Si à l’âge de cinquante-cinq ans, vous êtes reconnu comme travailleur handicapé, soyez-en sûr qu’on vous envoie légalement à la retraite anticipée. En dernier lieu, il y a le lien parental. Si vous êtes parent d’un enfant atteint d’une incapacité d’au moins de quatre-vingts pour cent et qu’au moins vous étiez déjà en service durant quinze ans minium, vous pouvez partir à la retraite avant l’âge légal.

Plan du site