Agent hospitalier : quelles solutions d’épargnes pour sa retraite ?

Publié le : 20 avril 20223 mins de lecture

Partir en retraite est parfois une situation angoissante pour de nombreux Français. La souscription à un plan de retraite reste une excellente façon pour la préparation de l’avenir. Il suffit d’accumuler des revenus supplémentaires pour sa future retraite pendant le travail. Une épargne retraite s’applique aussi pour les agents hospitaliers.

Un agent hospitalier : pourquoi souscrire à un plan de retraite ?

La C.G.O.S. a créé la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH) pour aider les personnels à préparer tranquillement leur avenir. Ce type d’accompagnement est indispensable : pour les salariés et contribuables des services publics des hôpitaux. En fait, la retraite signifie une diminution de revenu d’environ 25 à 30%. Ainsi, la retraite complémentaire des services publics ou la RAFP ne suffit pas à compenser.

La complémentaire retraite des hospitaliers est fidèle à ses valeurs de solidarité, de société et à travers le Plan d’Épargne Retraite (PER). Dans ce cas, elle permet au plus grand nombre de cumuler des revenus complémentaires après le travail. Cette solution fournit de flexibilité et de liberté optimale, y compris sur les modalités d’apport et de récupération de l’épargne retraite.

Le principe de la complémentaire retraite des hospitaliers

La CRH est un plan d’épargne retraite individuel fourni par la C.G.O.S conçue spécialement pour les fonctionnaires hospitaliers.

Elle s’adapte à leur budget: le personnel hospitalier peut souscrire à la CRH en fonction de ses capacités financières et préparer son avenir en toute sécurité. Les faits ont prouvé que le plan d’épargne retraite proposé par C.G.O.S est très avantageux en termes de cotisations:

  • Il n’y a aucuns frais pour les cotisations mensuelles ;
  • Plusieurs taux de cotisation sont disponibles : 2,5%, 3,5%, 4,5% ou 5,5% du salaire total ;
  • Le taux de paiement peut être modifié à la hausse ou à la baisse selon des exigences simples, sans frais ni amendes supplémentaires ;
  • Les institutions affiliées peuvent achever et renouer les contributions à tout moment, toujours gratuitement.

En plus, la récupération peut se faire en plusieurs possibilités. À l’âge de retraite, l’agent peut reprendre:

  • Une seule fois en capitale
  • En forme de cagnotte

En rente viagère

Critères à vérifier avant de souscrire un plan de retraite ?

Le plan d’épargne-retraite reste un investissement financier. Par conséquent, avant de choisir un contrat, vous devez porter une attention particulière aux points suivants :

  • Tous les frais prélevés sur les donations et les frais de gestion ;
  • Comment retirer son épargne à l’âge de la retraite ou par anticipation ;
  • Allégement fiscal éventuel ;
  • Garanties et frais en cas de décès avant ou pendant la retraite

Plan du site