Ce site n'est pas le site officiel de l'assurance retraite

Carrière longue : comment partir en retraite avant l’âge légal ?

Certaines personnes ont commencé à travailler dès l’adolescence, entre 14 et 20 ans. Un début de carrière précoce qui donne droit, aux alentours de 60 ans, à un départ en retraite anticipé. Concrètement, avant la réforme de 2001, l’âge minimal pour bénéficier de son assurance retraite était de 60 ans. Dans certains cas, on pouvait donc envisager l’arrêt de toute activité professionnelle entre 56 et 59 ans. Aujourd’hui, la réforme des retraites prolonge la durée de travail jusqu’à 62 ans, ce qui déplace également l’âge auquel on peut effectuer un départ en retraite anticipé.

Les conditions de carrière pour un départ en retraite anticipé

On parle de carrière longue à partir du moment où un individu a signé son premier contrat de travail à 16, 17 ou 20 ans (aujourd’hui, il est impossible de travailler avant 16 ans). Naturellement, il ne suffit pas d’avoir commencé la vie active tôt : il faut également avoir continué pendant plusieurs années pour cumuler un maximum de trimestres. Toutefois, dans le cadre du dispositif de retraite anticipée pour carrière longue, il est possible de totaliser : 4 trimestres de congé maladie, 4 trimestres de service militaire, 4 trimestres de chômage indemnisé, un nombre sans plafond de congés maternité, 2 trimestres d’invalidité ainsi que tous les trimestres effectifs par l’intermédiaire du dispositif « prévention de la pénibilité ».

Pour savoir si vous avez le droit de partir en retraite plus tôt, contactez le 118 918 : nous vous mettrons directement en relation avec un conseiller.

Dans quels cas peut-on prendre sa retraite avant 60 ans ?

Une carrière particulièrement longue peut ouvrir des droits à la retraite avant 60 ans. Pour cela, il faut avoir validé au moins 5 trimestres avant l’année civile de son 20ème anniversaire – et réunir au moins 4 ou 8 trimestres de plus que le minimum légal.