Ce site n'est pas le site officiel de l'assurance retraite

Décès d’un conjoint : bénéficier de l’allocation de veuvage

Sous certaines conditions, une personne perdant son conjoint a la possibilité d’obtenir un coup de pouce par l’intermédiaire de l’allocation de veuvage. Concrètement, pour obtenir cette aide financière, il faut avoir moins de 55 ans au moment du décès du conjoint. Par ailleurs, la personne décédée doit avoir cotisé pendant au moins 3 mois à l’assurance vieillesse dans l’année ayant précédé sa mort. Finalement, il est indispensable de comprendre que cette allocation n’est pas accordée aux personnes de plus de 55 ans. Ces dernières sont, en revanche, éligibles à la pension de réversion. À noter que les personnes qui vivent en couple après la perte d’un conjoint ne peuvent pas, non plus, demander cette allocation.

Effectuer une demande d’allocation

Si vous avez moins de 55 ans au moment de la disparition de votre conjoint, vous pouvez faire une demande d’allocation de veuvage. Pour cela, vous devez vous adresser à la caisse du dernier lieu de travail de votre conjoint et lui faire parvenir un formulaire cerfa 12098*04 rempli. Par ailleurs, il est impératif d’effectuer cette démarche dans les deux ans qui suivent le premier mois du décès.

Montant et plafond de ressources

Le montant de l’allocation de veuvage est de 602,73 € par mois. Afin d’avoir droit à cette somme, il faut gagner moins de 2 260,27 € par trimestre, ce qui correspond à un revenu mensuel de 753,42 €. En outre, à condition de continuer à remplir tous les critères d’attribution propres à cette allocation, il est possible d’en bénéficier pendant une durée maximale de 2 ans.
Vous avez des questions relatives au montant de l’allocation veuvage ? N’hésitez pas avant d’appeler le 118 918 : nous sommes à votre entière disposition pour vous mettre en relation avec des conseillers aptes à répondre à toutes vos interrogations.